Greg Zlap

En France, il n’y a qu’un seul homme capable, avec un simple harmonica, de soulever un stade lors des shows gigantesques de Johnny Hallyday, de créer le frisson lors des concerts des Vieilles Canailles et d’émouvoir le public de Vladimir Cosma.

Greg Zlap, dans le milieu du blues, tout le monde connaît son nom et son histoire. Celui que JJ Milteau appelle affectueusement son « fils spirituel » a déjà 6 albums à son actif et des concerts sous son nom depuis 20 ans. Derrière son blouson en cuir et ses cheveux blonds en pétard se cache un homme qui a du « vécu » et cela se reflète dans sa musique.

Né à Varsovie, où il grandit derrière le rideau de fer, Grzegorz Szlapczynski de son vrai nom débute la musique en autodidacte, à l’abri des regards. Enfant, il observe les manifestations de Solidarnosc depuis la fenêtre de sa chambre, au 15e étage d’une HLM. Au milieu des années 1980, les disques de rock et de blues américain sont introuvables en Pologne, mais le garçon se procure des copies sur le marché noir et rêve de voir le groupe KISS en concert. Quand il a 17 ans, sa mère trouve un poste à Paris et s’expatrie avec son fils qui emporte son harmonica dans ses valises, bien décidé à devenir musicien…

Il racontera plus tard les coulisses de sa vie d’artiste, de sa Pologne natale à son pays d’adoption, dans la BD « Harmonijka » (2012, éditions Glenat).

Pour le FestyCharme 2019

  • Sur la Grande Scène le vendredi 21h

Pour en savoir plus